Tribune « Mai à vélo »

Femmes en Mouvement est signataire de la tribune « Mai à Vélo », initiée par Élisabeth Borne, ministre de la Transition écologique et solidaire et Roxana Maracineanu, ministre des Sports !

La petite reine du déconfinement est apparue comme une solution de mobilité évidente pour permettre à chacune et chacun de se déplacer efficacement et en sécurité, grâce notamment aux nombreuses pistes cyclables temporaires créées pour l’occasion. Cet engouement touche tout le monde, et donc les femmes également, en leur offrant de nouvelles alternatives pour se déplacer dans l’espace public.

Femmes en Mouvement est engagée dans cette dynamique, à travers l’Opération Vélodacieuse lancée cette année, et souhaite que cet enthousiasme se concrétise dans la durée.

Et si nous faisions de ce mois de mai 2020 le point de départ d’un nouvel âge du vélo dans notre pays ?

À n’en pas douter, la bicyclette, ce moyen de transport si doux – pour la planète, le porte-monnaie et la santé ! – a été la petite reine du déconfinement. En quelques semaines à peine, sous l’impulsion des élus locaux et des associations, le pays se couvre de 1 000 kilomètres de pistes cyclables temporaires, sur des axes dont les cyclistes n’osaient rêver jusque-là. À l’appel du gouvernement, des dizaines de milliers de Français ont sorti leurs vélos usés des caves et garages pour bénéficier du coup de pouce réparation de 50 euros. Dès la semaine du 11 mai, la fréquentation cyclable a augmenté de 27 % en milieu urbain, 138 % dans le périurbain et 197 % dans les zones rurales par rapport à l’avant confinement. Enfin, pour répondre à la ruée des cyclistes chez leurs réparateurs, une Académie des métiers du vélo a été créée pour renforcer leurs effectifs et compléter le savoir-faire français de la bicyclette.

L’engouement est là. Ancrons-le. Amplifions-le. Le changement de perception du vélo, d’un objet de loisir à un moyen de transport ne date pas d’hier. Mais la situation inédite que nous vivons accélère tout. Cela saute aux yeux : un cycliste n’est plus seulement un sportif ou un promeneur, c’est aussi une personne qui se rend à son travail, à l’école, ou vers ses commerces.

Retrouvez l’intégralité de la tribune ici.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close